Cyclomoteur Québec

Pour les amateurs de cyclomoteur et scooter 49cc au Québec


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Solutions inusitées pour résoudre les problèmes de mobilité de la Rive-Sud: Rapport de faisabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Voici le texte d'une lettre envoyé au ministre des transports, Me Pierre Moreau.
La lettre a été rédigée et envoyée en PDF et contenait 24 photos variées prises lors de l'inspection.
Le présent site ne supporte pas le format PDF....triste.

Voici le texte seulement.

Me Pierre Moreau
Député de Châteauguay
Parti libéral du Québec
Ministre des Transports.

Le 1 Avril dernier, nous vous avons fait parvenir au Ministre Pierre Moreau une lettre dans le contexte de solutions proposées pour désengorger les Ponts de la Rive-Sud de Montréal telle que formulée dans un article paru dans le Devoir du 31 Mars 2012.

Mme Eva Sarahdjaine Cadet nous a renvoyé un accusé de réception le lendemain: Bravo.

Le 21 Avril, nous avons réécrit à Mme Cadet dans le but d’obtenir un certain feedback et espérer savoir si une réponse quelconque (positive ou négative) risquait d'être rendue à ma requête.

Le but de la présente est donc de vous soumettre un rapport de faisabilité sur les 3 solutions proposées dans la notre soumise le 1 Avril.

On se souviendra que j’habite sur l’Ile des Sœurs et que je travaille à Westmount. À titre de mesure de dé-engorgement du pont Champlain, je tente d’accéder à l’ile de Montréal par une petite mobylette en utilisant la piste cyclable du pont Champlain sans risque d’obtenir une contravention de $100 à tout coup. Je pensais ainsi faire ma petite part pour solutionner le problème.

Outre ma petite ébauche de solution personnelle, la problématique générale de l’accessibilité à la Rive-Sud est telle qu’elle transcende ma vision strictement égoïste.

C’est donc dans ce contexte que j’ai analysé la situation dans son ensemble et que je vous soumets le présent rapport de faisabilité.

Rapport de faisabilité

Condition de l’inspection : Dimanche le 20 mai 2012, de 1:00 pm à 4 :30pm, temps beau,
26C, achalandage élevé sur les pistes cyclables.

Pistes inspectées : Accotement du Pont Champlain, l’Estacade du
Pont Champlain, Voie maritime du St-Laurent vers Ville Ste-
Catherine, Voie maritime du St-Laurent vers le
Pont Victoria, Accotement du Pont
Victoria,Accotement du Pont Jacques-Cartier.

1- L’accotement du Pont Champlain : (l’Ile des Sœurs)
1e constat:
Même si cette piste demeure la plus étroite de tout le réseau analysé, en maintenant une vitesse raisonnable (20-25 Km/h), les rencontres en croisés et/ou les dépassements sont possibles et sécuritaires.

2- l’Estacade du Pont Champlain
2e constat:
Même avec la présence des autobus durant les heures de pointes, la piste demeure hautement praticable.

3- Voie Maritime du St-Laurent vers Ville Ste-Catherine
3e constat:
Même avec la présence des autobus durant les heures de pointes, la largeur de cette piste la rend parmi les plus praticables.

4- Voie maritime du St-Laurent vers le Pont Victoria
4e constat:
Si ce n’était que pour son revêtement en gravier/poussière de roche, l’absence d’autobus durant les heures de pointes et la largeur excessive de cette piste la rend parmi les plus sécuritaires.

5- l’Accotement du Pont Victoria
5e constat:
Même si cette piste est quelque peu étroite, en maintenant une vitesse raisonnable (20-25 Km/h), les rencontres et les dépassements sont possibles et sécuritaires.

6-L’Accotement du Pont Jacques-Cartier.
6e constat:
Même si cette piste est quelque peu étroite, en maintenant une vitesse raisonnable (20-25 Km/h), les rencontres de cyclistes ou de piétons ainsi que les dépassements demeurent possibles et sécuritaires.
Les chicanes et les embuches ne sont présentes que pour limiter les grandes vitesses permises par les pentes du Pont Jacques-Cartier.

Conclusions générales :

Pour réaliser cette étude, nous avons parcouru les diverses pistes cyclables de 1 :00 pm à 4 :30 pm, Dimanche le 20 Mai, pendant une journée de grande affluence, sur une distance de 95 km sans jamais avoir vu un quelconque policier (cycliste ou régulier)….ouf, nous nous sommes évité une contravention de $100.

À aucun moment, notre mobylette d’une empreinte volumétrique inférieure à celle d’un vélo Bixi n’a été dans un semblant de situation pouvant causer une infraction ou sévices corporels quelconques.

À aucun moment, la centaine de cyclistes (ou piétons) croisés n’ont manifestés une désapprobation (par un regard ou une remarque quelconque) de ma présence sur ‘’leur’’ piste.
(Au contraire, le caractère spécial de mon véhicule provoque généralement une grande curiosité ou intérêt…bref) Honda Nc50 1981, restauré.

Ultimement, la problématique n’en est pas une d’accessibilité (largeurs des pistes) ou de sécurité des personnes, mais plutôt une de simple réglementation.

Compte tenu des Recommandations de la Commission sur le transport sur les pistes cyclables adoptées le 14 Mars 2012 par la Ville de Montréal.

R- 4 CONSIDÉRANT l’article 105 de la Charte de la Ville de Montréal qui prévoit que la Ville peut, par règlement, prescrire des normes relatives à l’harmonisation des règles de voirie, de signalisation et de contrôle de la circulation sur l’ensemble des réseaux artériel et local;

Il est recommandé : Que la Ville de Montréal mandate la Direction des transports pour évaluer la situation et proposer les amendements requis en vue d’harmoniser les règles de circulation applicables sur l’ensemble du réseau des pistes cyclables de l’île de Montréal, et ce en partenariat avec les différentes instances ayant des voies cyclables sous leur responsabilité (Parc Canada, Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain, la Société des ponts fédéraux, etc.).

Nous réitérons donc ici les propositions formulées le 1 Avril 2012 dernier :

1- A titre de mesure administrative d’exception, permettre par règlementation de permettre de faire circuler sur les pistes cyclables situées sur les accotements des Ponts Champlain, Jacques-Cartier et sur l’Estacade du même pont Champlain les mobylettes de faible poids ou volume.

(On sait que certaines mobylettes par leurs volumes s’apparentent à de véritables motos. Notre recommandation n’est aucunement dans ce sens : Elles devraient demeurer interdites)

2- Ou, faire certifier par un Poste de Quartier que la mobylette visée n’est pas un monstre, dans le sens de la recommandation R-2 de la Commission sur le transport de Montréal.

2a- Ou bien, un Policier d’un Poste de Quartier pourrait émettre une petite carte (un laissez-passer) pour permettre de circuler sur les accotements sans risque d’avoir une contravention de $ 100 à tout coup.

3- Ou bien, faire installer un petit panneau de signalisation indiquant que sur un tel ou tel tronçon de pistes cyclables, les mobylettes de 70 kg et moins sont permises ET qu’elles doivent respecter la limite de vitesse…...comme à Westmount…...Enfin.

Si adoptées, de telles mesures permettraient de dé-engorgement un tant soit peu les Ponts de la Rive-Sud.

Si mises en places, de telles mesures ne nécessiteraient aucune dépense autre que les frais d’installations des panneaux de signalisation sur les petits poteaux déjà présents aux entrées des pistes cyclables.

M. le Ministre, il va sans dire que les mesures proposées ne sont pas la solution miracle à tous les problèmes de transport vers la Rive-Sud de Montréal. Elles ne sont qu’une mesure parmi tant d’autres mais qui possède toutefois le mérite de ne rien couter et de pouvoir être mise en place rapidement et sans heurs.

Philippe Richer EA MBA 514-482-2873

C.C. M. André Girard; Société des Ponts Fédéraux.
C.C. Madame Ann Guy, Conseillère d'arrondissement, Arrondissement de Verdun, responsable du transport












Voir le profil de l'utilisateur
alors, y'a t-il eu suite de cette requête?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bikepics.com/members/rvdownshift/

3 accès à la Rive-Sud le Mer 2 Avr - 14:25

RVDownshift a écrit:alors, y'a t-il eu suite de cette requête?

Ben voyons donc.

Du feedback relative à ma requête.......Aucune.

Pas un seul....Niet....rien.

C'était probablement pas assez payant.


PR

Voir le profil de l'utilisateur
Ouais, je m'en doutais bien mais bon, on sait jamais, au cas ou le ministre des transports soit un ''trippeux'' de mob/cyclomoteur.
héhéhéhéhé

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bikepics.com/members/rvdownshift/
RVDownshift a écrit:Ouais, je m'en doutais bien mais bon, on sait jamais, au cas ou le ministre des transports soit un ''trippeux'' de mob/cyclomoteur.
héhéhéhéhé

Je compte plus sur aucun politicien.

Ils pensent à eux avant toute chose et non à nous.

PR

En passant, si vous voulez repartir la guerre, je suis game....mais pas du tout optimiste....c'est une perte de temps.

Voir le profil de l'utilisateur
Ils veulent bien changer la planète, protéger l'environnement, désengorgé les routes, mais ils semble tout oublier quand ils sont assis confortablement dans leur limousine de 30 pieds de long avec un v8 sous le capot, héhéhéhéhé

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bikepics.com/members/rvdownshift/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum